Institut recherche jacquaire (IRJ)

L'IRJ et les Etats Généraux du Patrimoine Religieux


Rédigé par le 6 Décembre 2023 modifié le 7 Décembre 2023
Lu 181 fois

Sous le nom Etats Généraux du Patrimoine Religieux, l'Eglise de France a lancé au mois de septembre une grande enquête pour mieux connaître son patrimoine religieux.
Particulièrement concerné par l'histoire du patrimoine hérité des cultes et pèlerinages à saint Jacques, l'IRJ s'est aussitôt intéressé à cette initiative.
Tout le patrimoine jacquaire n'est certes pas religieux. Mais tout le patrimoine directement lié aux cultes ou témoins de dévotions à saint Jacques dont l'IRJ a connaissance entre dans le champ de l'enquête. La question des relations de l'IRJ avec les EGPR reste ouverte mais une première occasion de coopération se présente le mardi 12 décembre.



Un film, élément du patrimoine jacquaire

Depuis plusieurs mois, l'IRJ était en relation avec les Archives de l'Eglise de France pour étudier la possibilité de présenter aux associations de pèlerins et éventuellement à des publics plus larges le film tourné en 1951 par l'abbé Branthomme. Il en possédait une copie de mauvaise qualité que l'abbé avait donnée à la Fondation David Parou.
Quelques présentations privées ayant été autorisées, l'intérêt de faire connaître ce film a rapidement été confirmé. Mais il était nécessaire de retrouver des enregistrements de bonne qualité pour les numériser.
Les Archives ont fait diligence dans la recherche des bobines qui avaient été conservées et un financement a pu être mis en place pour leur restauration.

Un film " monument historique ", présenté à Paris le 12 décembre

Ce film de 48 minutes est un document d’archives d’une valeur exceptionnelle. Tourné en 1951-1952, diffusé l’année suivante, il est témoin de l’état du Camino francés à cette époque et montre une Espagne d’un autre temps. Avec un style lyrique incomparable, il développe une approche à la fois historique, liturgique et esthétique du pèlerinage et du patrimoine.
Enfin, la projection de ce film est une occasion de rendre hommage à son auteur, l’Abbé Henry BRANTHOMME (1907-2004), prêtre du diocèse du Mans, cinéaste, historien des pèlerinages, pèlerin pionnier du chemin de Saint-Jacques après-guerre...

Un guide de visite

La visite de tout monument historique porteur de la vision d'un architecte à un moment donné requiert que les visiteurs soient accompagnés d'un guide expérimenté qui le leur présentera.

Il en est de même pour ce film. Denise Péricard-Méa a eu la chance d'assister à la dernière présentation du film faite par l'abbé Branthomme. Elle a pu s'entretenir avec lui par la suite. Depuis quelques mois elle a organisé des projections privées à des pèlerins, français et étrangers. Sa présentation du film tient compte des enseignements quelle a retiré des questions des spectateurs. Elle situera aussi le film dans une époque où il n'y avait pas encore de pèlerins ni d'étude historique du pèlerinage.

Invitation

Composition illustrant l'invitation à la soirée du 12 décembre
Composition illustrant l'invitation à la soirée du 12 décembre
Vous trouverez sous le lien suivant l'invitation à la soirée du 12 décembre
qui aura lieu en l'église Saint-Jacques du Haut-Pas à 20h (accueil à 19h45)
 
https://www.etatsgenerauxdupatrimoinereligieux.fr/wp-content/uploads/2023/11/Invitation-12-decembre.pdf

Elle  contient les informations pratiques
et une fiche d'inscription pour l'organisation de la soirée
Fin prévue à 22h


Nouveau commentaire :