Institut recherche jacquaire (IRJ)

Institut de Recherche Jacquaire (IRJ)

Marquer symboliquement le Patrimoine jacquaire par des étoiles, images de la Voie lactée et raconter son histoire.
Avec saint Jacques MataCovid, nous marchons dans les archives à la découverte d'Etoiles du Patrimoine Saint-Jacques.

A Compostelle, l'AG de la Fédération des associations jacquaires espagnoles, lettre n°131


Rédigé par Elvire Torguet le 17 Mars 2022 modifié le 24 Avril 2022

Les 11,12 et 13 mars dernier la Fédération Espagnole des Associations des Amis des Chemins de Saint Jacques (FEAACS) tenait son assemblée générale dans la ville de Santiago, accueillie par l'Association Galicienne des Amis des Chemins de Saint-Jacques (AGACS), l'association jacquaire locale.



L'Institut de Recherche Jacquaire devient membre associé de la Fédération Espagnole des Associations des Amis des Chemins Saint-Jacques (FEAACS)

A Compostelle, l'AG de la Fédération des associations jacquaires espagnoles, lettre n°131
Deux points essentiels étaient à l'ordre du jour de cette AG annuelle :
1- la modification des statuts de la Fédération Espagnole (FEAACS) pour pouvoir accueillir les associations étrangères
2- le départ volontaire du Président de la FEAACS, Luis Gutierrez Perrino et la candidature de Jorge Martinez Cava à sa tête.

Le départ de Luis Gutierrez Perrino, en fonction depuis 2016, a donné lieu à des cérémonies diverses et à de très émouvantes déclarations, aussi bien pendant les travaux de l'AG que pendant le dîner de gala, tellement cet homme a exécuté ses mandats avec droiture, honnêteté et esprit consensuel.

L'approbation à l'unanimité, en AG extraordinaire, de la modification des statuts a permis l'adhésion, non seulement de cinq associations espagnoles de plus, mais aussi d'accueillir :
deux associations françaises en tant que membres associés l'Institut de Recherche Jacquaire
et l'Association des Amis de Saint-Jacques des Pyrénées Atlantiques.

La présentation de l'Institut de Recherche Jacquaire

L'Institut de Recherche Jacquaire (IRJ)
était représenté par ses deux présidents
José Torguet, président opérationnel et
Denise Péricard-Méa, présidente scientifique.

Dans sa présentation, José Torguet a indiqué l'objectif de l'IRJ d'être en relation avec des pèlerins, des touristes et des habitants des lieux qui possèdent du patrimoine jacquaire pour le faire mieux connaître et le mettre en valeur.
 

Le patrimoine jacquaire, un bien commun européen

Il a d'abord précisé la définition de patrimoine promue par l'IRJ :
" toute personne ou tout objet liés à la dévotion à l'apôtre Jacques sont un héritage jacquaire ".
Présent partout en Europe, ce patrimoine est un héritage de l'histoire et des légendes conjointes de saint Jacques, Charlemagne et Compostelle. Ce qui lui confère un caractère unique. Il est trop souvent réduit au rôle de repère routier. 
 

Les apports de l'IRJ à la connaissance du patrimoine

Ils comprennent
- une base de données scientifique, construite par Denise Péricard-Méa à partir des fiches descriptives du patrimoine transmises par René de La Coste-Messelière qu'elle a enrichies et informatisées,
- un site Internet accessible au public présentant les principales informations de cette base. Lien pour accéder à ce site1
- un ensemble de « lettres Covid », publiées depuis le premier confinement en France dans le but de faire connaître la grande variété du patrimoine Saint-Jacques, matériel et immatériel, présentées à cette page2.
 

Pourquoi l'IRJ est-il devenu associé à la Fédération espagnole ?

Le XIXe siècle a ramené saint Jacques et Compostelle dans la mémoire collective.
Le XXe siècle a mis les pèlerins en route sur les chemins de pèlerinage modernes.
L'IRJ, au service de la recherche et du développement de la connaissance de saint Jacques et Compostelle, a pour vocation d'ouvrir ses portes aux associations de pèlerins pour faire ensemble du XXIe siècle celui de la réalisation de l'objectif fixé par le Conseil de l'Europe le 23 octobre 1987 :
" Initier des programmes d'animation culturelle pour redécouvrir le patrimoine historique, littéraire, musical et artistique créé par les pèlerinages à Saint-Jacques-de-Compostelle ".
Cet objectif est porté par le projet " Etoiles du Patrimoine saint Jacques "3.

Un objectif qui rentre dans les perspectives du nouveau président de la Fédération espagnole

Après son élection à une très large majorité des adhérents présents et représentés, le nouveau président de la FEAACS, Jorge Martinez Cava, a insisté sur le développement de la culture jacquaire pendant son mandat.
La désignation de plusieurs historiens-pèlerins espagnols au département Culture et Patrimoine de la Fédération, a conforté Denise Péricard-Mea et José Torguet dans  leur choix de rapprocher l'Institut de Recherche jacquaire des associations de pèlerins, selon l'ambition de René de La Coste-Messelière. 

Le programme du nouveau président, plein d'ambition sur le chapitre Culture et Patrimoine,  laisse espérer que l'Institut de Recherche Jacquaire pourra trouver toute sa place dans des échanges fructueux et fraternels avec la Fédération espagnole.

Liens pour mieux connaître les apports de l'Institut

1 - Site public d'inventaire du patrimoine Saint-Jacques
http://www.saintjacquesinfo.eu/index.php  
 
2 - Page de présentation des lettres Covid
https://www.saint-jacques-compostelle.info/Lettres-COVID_r30.html  
 
3 - Vers la reconnaissance du patrimoine Saint-Jacques européen, présentation du projet Etoiles du Patrimoine Saint-Jacques :
http://www.saintjacquesinfo.eu/index.php