Institut recherche jacquaire (IRJ)

Institut de Recherche Jacquaire (IRJ)

Identifier le Patrimoine jacquaire. Le voir comme des étoiles de la Voie lactée. Enrichir le Patrimoine mondial sur et hors les chemins.
Les pèlerins médiévaux vénéraient l’apôtre Jacques auteur de l'Épître. Au moment de la mort, il était le passeur des âmes.

Vers la reconnaissance du patrimoine Saint-Jacques européen


Rédigé par le 1 Février 2022 modifié le 27 Septembre 2022

La célébration, en 2018, du 20e anniversaire de l'inscription des chemins de Compostelle en France sur la liste du Patrimoine mondial a été réservée aux monuments inscrits.
Certains n'ont rien à voir avec Compostelle, inscrits " au titre des chemins " pour permettre leur inscription.
La demande de la France a oublié l'existence même du patrimoine hérité des dévotions, cultes et pèlerinages à saint Jacques, à Compostelle et ailleurs.

Ce patrimoine, lié aux trois légendes de saint Jacques , Compostelle et Charlemagne est présent dans toute l'Europe. Sa diversité même empêche d'en saisir l'unité. Ne le considérer que dans sa fonction hypothétique de balise de chemins historiques prive d'en voir l'extension géographique.
De ces constatations est né un projet pluriannuel qui a reçu, au début de l'année 2019, le Label de l'année européenne du patrimoine culturel 2018.





Ce label honore le projet « Etoiles du Patrimoine Saint-Jacques » et l'inscrit dans la demande exprimée par le Conseil de l'Europe dans la déclaration de Compostelle du 23 octobre 1987 de
Lancer des programmes d'animation culturelle afin de redécouvrir le patrimoine historique, littéraire, musical et artistique créé par les pèlerinages à Saint-Jacques de Compostelle
Déjà, le Conseil de l'Europe entrevoyait l'existence d'un patrimoine autre qu'architectural mais le limitait au pèlerinage galicien.

La thèse de Denise Péricard-Méa et ses travaux ultérieurs ont montré que le patrimoine Saint-Jacques est beaucoup plus vaste que celui strictement lié au pèlerinage à Compostelle. C'est lui qu'il convient de faire connaître en Europe. C'est une ambition de l'Institut de Recherche Jacquaire.

Une initiative des Amis de saint Jacques de Gradignan

Saint Jacques montre la Voie lactée à Charlemagne (Codex Calixtinus, folio 162)
Saint Jacques montre la Voie lactée à Charlemagne (Codex Calixtinus, folio 162)
L'association des amis de Saint-Jacques de Compostelle de Gradignan a organisé des journées d’études fin septembre 2018 pour appeler l'attention sur ce patrimoine alors que les manifestations officielles n'avaient d'yeux que pour les 71 monuments proposés par la France comme représentants des chemins pour une inscription au Patrimoine mondial.

Pour mettre en valeur les autres éléments du patrimoine Saint-Jacques, bien plus nombreux, Denise Péricard-Méa  a proposé de voir chaque élément comme une étoile de la Voie lactée projetée sur terre. Leur nombre est tel que ces étoiles forment sur terre une galaxie virtuelle.

Ce patrimoine est connu mais il reste figé, dans les musées, les églises (voire les sacristies) et les beaux livres. Sur les chemins et en dehors, ces étoiles permettront de le mettre en lumière pour les pèlerins, les populations, les touristes en créant des constellations.

Le chemin symbolique du patrimoine jacquaire (composition de Pierre-Marc Allart)
Le chemin symbolique du patrimoine jacquaire (composition de Pierre-Marc Allart)
Dans la Voie lactée les Anciens ont vu des Constellations. Rassembler les Etoiles du patrimoine en Constellations, permanentes ou temporaires sera la base de travail pour la mise en tourisme de ce patrimoine diversifié mais uni.
Une nouvelle association à vocation européenne a vu le jour. L'institut de Recherche Jacquaire-IRJ fera des Constellations son principal outil d'animation. Raconter le patrimoine sous forme de constellations permet de le faire mieux connaitre et de le rendre vivant.
 
Les constellations géographiques regroupent le patrimoine d’une ville ou d’une région et proposent des itinéraires concrets de visite et d’animation.
 
Les constellations thématiques ont un sujet commun (vie de saint Jacques, miracles, dévotions…). Elles favorisent les comparaisons et les échanges culturels, en particulier internationaux et l’approfondissement des connaissances.

Les responsables politiques, les offices de tourisme, les associations qui souhaitent mieux valoriser le patrimoine Saint-Jacques bénéficieront de cette approche nouvelle.